ja_mageia


Vous bénéficierez de soins de qualité et à des prix ultra compétitifs.
  • Increase font size
  • Decrease font size
  • Default font size
Implants PDF Imprimer Envoyer

 

L’implantologie dentaire peut se décrire par la fixation d’une racine en titane dans l’os de la gencive, qui supportera une dent ou un élément prothétique. Il est pour cela indispensable, au préalable, d’effectuer un scanner pour la précision de l’opération, ainsi qu’ensuite une méthode sûre.

Description :

La mise en place de l’implant revient à ouvrir la gencive afin d’y insérer l’implant dans l’os. Gencive qui est ensuite refermée, autour de l’implant, laissant dépassé la vis. Une période appelée osteointégration, variant de 2 à 4 mois, est alors nécessaire afin que l’os vienne coloniser l’implant et consolider définitivement le tout.


Schéma d’implant et sa dent artificielle, au centre

Il est alors important de respecter certaines règles strictes durant la période de osteointégration :
- Avoir une bonne hygiène dentaire ;
- Diminuer voire arrêter la consommation de tabac :à partir de 15 cigarettes par jour, le risque de rejet de l’implant par l’os est multiplié par 3.Aussi, un diabète trop important et non équilibré peut être un facteur de rejet.

L’intervention dure environ une heure, voire 1H30 suivant le nombre d’implants. Elle se fait sous anesthésie locale et est non traumatique. Les fils de cicatrisation sont retirés au bout de 8 jours.

Après la période d’osteointégration, la prothèse peut être posée sur les implants, juste après celle des inlay-cores, qui sont des pièces intermédiaires, vissées sur les implants. La pose du bridge se fait en définitive sur les inlay-cores.

Les_implants2.jpg
De bas en haut :implant, inlay-core puis couronne.

Les_implants3.jpg

Inlay-core, en bouche.

Il peut arriver, dans un but esthétique, de procéder à une chirurgie paradontale, consistant en une greffe, réaménagement de la gencive autour de l’implant.La « mise en fonction »représente l’acte de refermer la gencive sur l’implant, pendant 2 à 4 mois, lors d’une 2nde phase opératoire.

L’implant n’est pas une méthode obligatoire pour le remplacement de dents manquantes. Ceci dit, elle permet d’éviter la pose de bridges, qui endommagent les dents saines voisines, mais, également, le recours à l’implantologie permet de remplacer les appareils amovibles par une prothèse fixe, soit un gain en stabilité et en confort dans la bouche.

Les_implants4.jpg
Implants scellés à la gencive.

De plus, des considérations financières rentraient en compte jusque-là :les prix des implants étaient inabordables pour nombre de français. Ce n’est donc plus le cas avec l’organisation de soins à l’étranger, beaucoup moins chers et tout aussi de qualité.Des contre-indications thérapeutiques, comme on l’a vu plus haut, sont aussi à considérer, telles qu’une immunité insuffisante, ou un diabète mal maîtrisé.Enfin, une insuffisance osseuse peut nécessiter une greffe osseuse (voir plus bas)pour passer à l’implantologie comme traitement. Aussi, le tabagisme, en ralentissant la circulation du sang, peut devenir un obstacle à la période d’osteo-intégration nécessaire après la pose des implants, et la ralentir à cause d’une cicatrisation moins rapide donc, du fait d’une circulation sanguine altérée par la fait de fumer.C’est le taux d’hématocrite qui est primordial dans ce cas. Le taux de globules rouges dans le sang exprime la viscosité de celui-ci(sa vitalité en quelque sorte). Son taux normal est 40 à 45%. Au-dessus, la pose de l’implant peut être contre-indiquée.

Cependant, les implants sont considérés comme la méthode la plus aboutie dans le cas de dents à remplacer aujourd’hui, et les techniques sont très avancées. Le taux de réussite reste sensiblement le même dans la profession, quelque soit le matériel utilisé :95%. Il y a donc toujours, partout, 5% de risques de rejet ou de complications post-opératoires.

Il ne faut surtout pas oublier de suivre le traitement indiqué post-opératoire, qui est bien souvent la cause de ces complications. Le corps ne fait que répondre à son environnement. Promettre à son praticien d’arrêter de fumer(ou de diminuer durant cette période)ou de suivre l’hygiène dentaire recommandée est une chose. L’appliquer en est une autre, bien plus importante.

Est-ce que cela fait mal ?

La pose d'un implant dentaire se fait de manière atraumatique. Pour seule comparaison, la pose d'un implant dentaire est beaucoup moins douloureuse que l'extraction d'une dent de sagesse.

On m'a dit que je ne pouvais pas avoir d'implant dentaire ?

Il n'y pas d'âge limite pour la pose des implants dentaires.
Un examen pré-implantaire est nécessaire pour réaliser une étude personnalisée et un traitement prothétique le plus juste.
Un scanner dentaire peut être nécessaire pour vérifier plusieurs éléments (volume osseux, infections, fracture de racine ou dent incluse, etc.).
En général, le nombre d'implants varie en fonction du nombre de dents à remplacer. Un bilan buccal est nécessaire avant d'envisager les implants dentaires.

Est-ce que cela est sûr ?

Des protocoles rigoureux, avérés et maîtrisés vous garantissent un travail adapté à la situation, aux environs de 98 % de réussite. Dans le cas contraire, cela ne fait que retarder le plan de traitement initial.

Combien de temps cela dure ?

De manière générale, les implants dentaires sont prévus pour durer toute une vie.
La restauration prothétique peut se faire en plusieurs phases, ceci étant propre à chaque patient.
En moyenne, après la pose d'un ou plusieurs implants dentaires, il faut attendre de 3 à 4 mois (phase de cicatrisation), avant d'envisager la pose définitive de la prothèse dentaire.
Le plaisir retrouvé: vous pouvez désormais profiter pleinement de votre nouvelle dent. Toutes les fonctions essentielles sont de nouveau présentes :
l'esthétique du sourire, la fonction masticatoire et le maintien des traits du visage.

Matériau :

Le titane est l’un des métaux les plus biocompatibles, c’est-à-dire qu’il résiste totalement et durablement aux fluides corporels. Le titane possède une haute résistance mécanique et un module d’élasticité très bas, ce qui le rend compatible avec les structures osseuses, cela lui confère un fort pouvoir d'ostéointégration.

La prothèse sur implant :

Elle sera fabriquée, par un laboratoire, à partir d’une empreinte très précise, afin que la(les)dent(s)artificielles s’intègre(nt)parfaitement, ne créant pas de mutilation des dents voisines. La dent artificielle sera donc soit vissée directement sur l’implant, soit scellée à la pièce intermédiaire(inlay-core).

Tarifs pratiqués en France :

(Varient suivant le matériau, la marque, et la région)* Minimum(€) Maximum(€)
Implant(à l’unité) 500 1500
Mise en fonction par implant 70 150
Inlay-core sur implant(à l’unité) 250 700
Couronne sur implant(à l’unité) 690 1300

*Aucun remboursement n’est prévu par la Sécurité Sociale.

Les implants peuvent également servir à la stabilisation d’une prothèse(ou appareil amovible), sur le maxiliaire(mâchoire) supérieur(du haut) comme inférieur(du bas).Deux techniques sont alors disponibles :
- La barre de rétention ;
- Les boutons-pressions.

Barre de rétention :

Pour les patients porteurs d’un appareil complet(dentier), il peut être intéressant de diminuer la taille de celui-ci en procédant à la pose d’une barre de rétention, vissée sur des implants, afin de réduire le travail des gencives qui supporte le dentier, mais aussi l’empêcher de bouger, définitivement. La stabilité est donc améliorée et la mastication plus que simplifiée pour le patient, sans compter les effets dues au temps, tels que le tassement de l’appareil.

Les_implants5.jpg
Barre de rétention sur 4 implants.

Exemple de coûts pour un traitement complet avec barre de rétention :
La Sécurité Sociale rembourse 70% du tarif de convention Prix en France Tarif de convention
Pose de 3 implants(environ 1000€ par implant) 3000€ RIEN
Barre de rétention 2500€ RIEN
Appareil complet 2500€ 182,7€
TOTAL 8000€ 182,7€

Boutons-pressions :

L’autre solution, les boutons-pression, sont une alternative à la barre de rétention, moins coûteuse, simple et aussi rapide.Les boutons-pression, vissés sur des implants, permettent de stabiliser la prothèse. On distingue une partie dite mâle et une femelle dans les boutons-pression. La partie mâle est vissée aux implants, 2 mois environ après leur pose. La partie femelle, intégrée dans l’appareil, vient ensuite clipper la partie mâle.
Il faut un bouton-pression pour chaque implant.

Les_implants6.jpg

2 boutons-pression, fixés aux implants, prêts à être clipés à la prothèse.

Les_implants7.jpg
Bouton-pression :matériel.
Exemple de coûts pour un traitement complet avec des boutons-pression :
La Sécurité Sociale rembourse 70% du tarif de convention Prix en France Tarif de convention
Pose de 3 implants(environ 1000€ par implant) 3 000 € RIEN
3 boutons-pression 1 350 € RIEN
TOTAL 4 350 € RIEN

Vidéo de pose d’un implants dentaire(version anglaise) :

 

Greffe osseuse :

Dans le cas où le patient a un déficit osseux(à voir avec le praticien), il peut être souhaitable, voire nécessaire, de pratiquer une greffe osseuse. Cela permettra de combler l’insuffisance du capital osseux et de résoudre le problème pour la suite de l’intervention.Il est alors nécessaire de pratiquer un prélèvement osseux, qui se fait au niveau du crâne, du menton ou encore de la hanche.
Il ne constitue pas un acte chirurgical difficile en soit ni périlleux, bien que le chirurgien doive le maîtriser parfaitement. En effet, l’intervention ne dure qu’environ 45 minutes, pour une hospitalisation d’un à deux jours. Deux techniques principales existent pour la greffe osseuse. L’une consistant en des comblements sous-sinusiens(dans le cas d’insuffisances osseuse en hauteur), l’autre en les greffes d’apposition(insuffisance cette fois en épaisseur de l’os).

Vidéo d’un prélèvement mentonnier(attention, ces images peuvent heurter certaines personnes) :

 

Les prix en France des greffes osseuses varient de 2.300€ à 3.100€. Aucun remboursement de la Sécurité Sociale n’est prévu.

 

Contactez-nous







1.Appelez-nous au :

 
33 970 405 850
 

 (Fixe ou portable: gratuit)

 2.Par Skype
 pseudo: tourismemedical

3.Par email
4.Sur notre forum : 

S'enregistrer