ja_mageia


Vous bénéficierez de soins de qualité et à des prix ultra compétitifs.
  • Increase font size
  • Decrease font size
  • Default font size
Botox PDF Imprimer Envoyer
Botox : diverses utilisations.
Botox1.jpg
Injection au… …Botox

Le Botox est une application thérapeutique de la toxine botulique. Le Botox agit au niveau de la jonction nerf-muscle en bloquant la transmission de l'influx nerveux.

Vidéo sur le Botox : injections de toxine botulique

http://www.botox-info.org/
Le Botox chez les stars

Source : Syndicat National de Médecine Plastique

Aujourd'hui, le Botox est utilisé pour le traitement des rides sur le visage. Ainsi, le Botox va permettre de traiter les différentes rides d'expression, mais également le menton bosselé, les fanons (cou), ou encore les petites ptôses des seins. Le Botox peut également corriger la transpiration excessive. Le Botox a l'avantage de pouvoir se combiner avec d'autres techniques de rajeunissement comme les peelings, le laser ou les produits de comblement afin d'avoir un traitement complet et des résultats optimum.

Le Botox doit impérativement être prescrit dans un milieu hospitalier par des médecins expérimentés dans le traitement et disposant du matériel adapté afin d'assurer une traçabilité totale du produit.


Traitements des rides :

A force de répétition, certains mouvements faciaux tels que froncements, clignements et plissements du nez renforcent les muscles sollicités. Voici l'origine des rides d'expression. On distingue :

· Les pattes d'oie (ou rides du « sourire ») : rides d'expression qui se forment au coin des yeux.

· Les rides du front : rides particulièrement marquées chez les personnes expressives, elles donnent un aspect vieillit avant l'âge.

· Les rides entre les deux sourcils : fréquemment appelées « rides du lion », elles ont tendance à donner un air sévère au regard. Le Botox est injecté directement dans le muscle pour diminuer sa force de contraction. Il paralyse les contractions des muscles responsables des rides. Il immobilise donc le muscle et réalise une remise en tension et un lissage de la peau. C'est ce qu'on appelle l'effet lifting du Botox. L'intervention en tant que telle s'effectue en 15 minutes. Le médecin injecte dans le muscle de petites quantités de toxine botulique. Son effet bénéfique, bien que perceptible 72 heures après le traitement, atteint son maximum 10 jours plus tard. Deux injections annuelles sont habituellement recommandées pour garder au repos les muscles visés.

Conçu spécifiquement pour atténuer les rides d'expression, le Botox agit sur les muscles sous la peau. Elle ne modifie pas nécessairement toutes les rides en surface. Il existe d'autres méthodes pour réduire ce type de rides comme le laser ou le peeling. Le médecin, grâce à son expertise, saura vous guider vers la solution la plus appropriée à votre problème de peau.

Traitements de la transpiration excessive au Botox :

La transpiration est un phénomène normal en réponse à l'augmentation de la température corporelle et à certaines émotions. Il arrive que les glandes sudoripares produisent de la sueur en excès par rapport aux besoins physiologiques, c'est ce que l'on appelle l'hyperhidrose. Une hygiène équilibrée et l'utilisation d'anti-transpirants ne permettent pas toujours de lutter contre cette transpiration excessive. La toxine botulique permet, en injections locales, de supprimer la transpiration excessive chez la majorité des personnes (jusqu'à 6 mois). Généralement les zones traitées au Botox sont les aisselles, les mains ou les pieds. Il faudra renouveler la séance au bout de 4 à 6 mois.

Autres indications du Botox :

Outre les indications classiques du Botox telles que les rides ou la transpiration excessive, il existe d'autres applications du Botox dont les résultats sont tout aussi performants.

· Le menton bosselé En apparence, le menton est normal mais se couvre de fossettes dès que l'on prend la parole. Un problème d'autant plus disgracieux qu'il s'accompagne d'une protusion de la lèvre inférieure. En cause, l'hypertonie du muscle mentonnier. Une ou deux piqûres dans la houppe du menton suffisent à le décontracter.

· Les fanons (cou) On connaissait l'indication de la toxine pour les rides horizontales du cou. Aujourd'hui, on traite aussi ces « cordes » provoquées par la séparation et la contraction du muscle platysma. Trois à quatre piqûres le long de son trajet et tout rentre dans l'ordre. Une petite ptôse des seinsOn injecte le Botox sous la base du sein en plusieurs points déterminés par le médecin. Durée des effets : 1 an.

Précautions avant/après les injections de Botox :

· Contre-indications Les injections de Botox sont déconseillées en association avec les aminosides (traitement antibiotique), en cas de myasthénie, d'allaitement, de grossesse, d'hypersensibilité ou d'allergie à l'un des composants, de traitements anticoagulants ou anti-inflammatoires récents, d'infections au niveau de la zone traitée...

· Précautions avant Les patients doivent prévenir le praticien de toute prise de médicaments en cours.Il faut éviter de prendre de l'aspirine ou un anti-inflammatoire 8 jours avant (et après) les injections de Botox afin de prévenir l'apparition de petits hématomes.

· Précaution après Il est déconseillé de masser ou d'effectuer une pression sur la zone injectée quelques heures après l'intervention. Il faut également éviter d'orienter la tête vers le bas ou de s'allonger tout de suite après la séance.

Effets secondaires du Botox :

Les injections de toxine botulique sont assez simples à réaliser et le résultat est visible rapidement. Cependant, il y a des inconvénients et des précautions à prendre. C'est pourquoi une injection de toxine botulique doit impérativement se faire en milieu hospitalier.

· Les résultats Ils apparaissent progressivement entre le 2ème et le 6ème jour. La première année, on réalise 2 ou 3 injections, espacées par la suite. Après 5 ou 6 séances, les rides sont estompées à 80 % environ. Avec des séances régulières, le temps d'action du Botox s'allonge progressivement.

· Les inconvénients Il faut répéter les injections dont l'effet est au maximum de 6 mois. Le visage peut resté figé avec la disparition de l'expression et il devient difficile de froncer les sourcils.

· Les précautions Il faut absolument éviter de pencher la tête pendant les 2 heures qui suivent l'injection pour que la toxine botulique ne se diffuse pas.

· Les suites lointaines Au cas où l'aiguille n'aurait pas piqué au bon endroit, l'oeil peut rester plus ou moins fermé pendant quelques semaines. Le médecin devra veiller à doser précisément les injections afin de ne pas provoquer d'aspect « figé » sur le visage.

La toxine botulique :

La toxine botulique est une neurotoxine responsable du botulisme, intoxication alimentaire, devenue rarissime en France depuis les progrès de la conservation. Elle agit au niveau de la jonction nerf-muscle en bloquant la transmission de l'influx nerveux.

Les premières utilisations de la toxine botulique ont été médicales car on l'utilisait pour des torticolis spasmodiques, des spasmes de paupières, des spasmes du visage,etc. Aujourd'hui encore, la toxine botulique est indispensable pour les neurologues, les ophtalmologues et les ORL puisqu'elle traite les contractions involontaires des paupières.

La toxine botulique est maintenant aussi utilisée dans le domaine de l'esthétique. Elle est commercialisée sous les noms de Vistabel.


La toxine botulique est utilisée pour le traitement des rides sur le visage, l'effacement des cernes et l'atténuation d'une transpiration excessive.

La toxine botulique doit être prescrite en milieu hospitalier par des médecins ayant une bonne expérience du traitement et disposant du matériel adapté assurant ainsi une traçabilité totale du produit.

 

Contactez-nous







1.Appelez-nous au :

 
33 970 405 850
 

 (Fixe ou portable: gratuit)

 2.Par Skype
 pseudo: tourismemedical

3.Par email
4.Sur notre forum : 

S'enregistrer